mercredi 18 octobre 2017

La quête de Soi, un autre regard.


.


L'homme de Dieu




"L’homme de Dieu tombe du ciel comme l'éclair: le bois qu'il embrase, ce sont les villes et les plaines d'Orient et d'Occident. Nous sommes encore plongés dans les ténèbres de la création : mais lui coopère à l'oeuvre du Créateur. Il est Moïse, il est Jésus, il est Abraham, il est Mohammed, il est le Livre et Gabriel. C'est le soleil de l'univers des hommes au cœur pur. D'abord, il te brûle dans son feu, puis il t'enseigne la souveraineté. C'est sa brûlure qui fait de nous des hommes à l'âme limpide; sinon, nous ne sommes que les ébauches à demi effacées de la Création."


MOHAMMAD IQBAL

L'Intimité





"L'intimité ne peut pas se développer en un jour, (...)
 tout de suite et sans effort. Pour être développée, l'intimité requiert des années de travail assidu qui brise le cœur. Elle demande que vous exposiez votre vulnérabilité encore et encore aux coups de ceux pour qui l'intimité représente une menace. l'intimité signifie rencontrer quelqu'un au niveau le plus profond de l'être (...). L'intimité, c'est " Tu me montres ton âme et je te montre la mienne". Elle implique à la fois le courage de permettre à quelqu'un de regarder les mécanismes de notre âme et l'engagement de regarder profondément et longuement quoi que ce soit que nous puissions voir dans la sienne. Nous sommes si vulnérables à ce niveau, si timides, si sauvages, si beaux et passionnés avec ce don que Dieu nous a fait d'être chacun unique en notre genre, que seul l'amour peut nous donner ce courage et cette consécration" 

Le Chemin de l'Intimité
Polly Döge

Conversation avec Dieu




Il n'y a pas au monde de manière de vie plus douce ni plus délicieuse que la conversation continuelle avec Dieu, ceux-là seuls la peuvent comprendre qui la pratiquent et qui la goûtent... Cette conversation se fait au fond et au centre de l'âme. C'est là que l'âme parle à Dieu cœur à cœur, et toujours dans une grande et profonde paix.
Il faut faire toutes nos actions avec poids et mesure, sans impétuosité ni précipitation, qui marquent un esprit égaré. Il faut travailler doucement, tranquillement et amoureusement avec Dieu... rappelant doucement et tranquillement notre esprit à Dieu, autant de fois que nous l'en trouvons distrait....
Souvenez-vous de ce que je vous ai recommandé, qui est de penser souvent à Dieu, le jour, la nuit, en toutes vos occupations, vos exercices, même pendant vos divertissements. Il est toujours auprès de vous et avec vous, ne le laissez pas seul... Vivez et mourez avec lui.

Frère Laurent de la résurrection

La présence de Dieu





La présence de Dieu est une application de notre esprit à Dieu ou un souvenir de Dieu présent... C'est la vie et la nourriture de l'âme... 
Cette présence de Dieu, un peu pénible dans les commencements, pratiquée avec fidélité, opère secrètement en l'âme des effets merveilleux... et la conduit insensiblement à ce simple regard, à cette vue amoureuse de Dieu présent partout... Mais pour cela il faut que le cœur soit vide de toutes autres choses... Ce simple regard est un don de sa main libérale...
La pratique de cette présence et du regard intérieur de Dieu en soi, se doit toujours faire doucement, humblement et amoureusement, sans se laisser aller à aucun trouble ou inquiétude.
L'âme accoutumée par cet exercice à la pratique de la foi, par un simple souvenir voit et sent Dieu présent... et plus elle avance, plus sa foi devient vive, enfin elle devient si pénétrante que l'on pourrait quasi dire : je ne crois plus, mais je vois et j'expérimente.


Frère Laurent de la résurrection

mardi 10 octobre 2017

Il suffit que Dieu soit Dieu






Ne te préoccupe pas tant de la pureté de ton âme. Tourne ton regard vers Dieu. Admire-le. Réjouis-toi de ce qu’il est, lui, toute sainteté. Rends-lui grâce à cause de lui-même. C’est cela même, petit frère, avoir le cœur pur. 


Et quand tu es ainsi tourné vers Dieu, ne fais surtout aucun retour sur toi-même. Ne te demande pas où tu en es avec Dieu. La tristesse de ne pas être parfait et de se découvrir pécheur, est encore un sentiment humain, trop humain. Il faut élever ton regard plus haut, beaucoup plus haut. Il y a Dieu, l’immensité de Dieu et son inaltérable splendeur. Le cœur pur est celui qui ne cesse d’adorer le Seigneur vivant et vrai. Il prend un intérêt profond à la vie même de Dieu et il est capable, au milieu de toutes ses misères, de vibrer à l’éternelle innocence et à l’éternelle joie de Dieu. Un tel cœur est à la fois dépouillé et comblé. 


Il suffit que Dieu soit Dieu. 

En cela même, il trouve sa paix, tout son plaisir. 
Et Dieu lui-même est alors toute sa sainteté.


Saint François d'Assise,

Extrait de « Sagesse d’un pauvre », d’Eloi Leclerc

L'amour qui naît de l'âme










Il ne reste rien qu'un étendard de mon armée de patience
De tout ce que j'avais, il ne reste qu'un chagrin
Le plus étrange, c'est que par coquetterie,
Il me donne encore un souffle, alors que je n'ai plus de souffle.
Pourquoi se contenter d'un sourire superficiel?
Il faut, comme les fleurs, sourire naturellement.
Il est une différence entre l'amour qui naît de l'âme
Et ce qu'avec des fils tu tisses autour de toi-même.
Je nie que dans le monde se trouve un bien-aimé plus aimable que toi
Il n'est pas d'action meilleure que de contempler ton visage
Dans les deux mondes, tu me suffis comme amour et ami
Là où se trouve un Bien-Aimé, brille ta lumière.
Dans mon amour pour toi, chaque ruse s'avère vaine
La séparation m'a fait verser le sang de mon cœur: il est perdu
A cette douleur qui vient de toi, je ne désire aucun remède
Qui peut le guérir? Ma douleur n'est rien.
Hz Mevlânâ
DjâlâlOd Dîn Rûmî