lundi 24 octobre 2016

Premiers pas...

Devant ta douleur ,
incline -toi .
Au delà se trouve
un indicible bonheur.
Crois en Lui .
Pour croître.
Grandir.
Chaque fois un peu plus.



 Aime.
Ploie .
Supplie ton Seigneur.
Sois .
Soumets -toi .
A Celà .
Ne cherche plus à comprendre .
Chaque instant est béni .
 Amen.



Reprends le cours de ta vie ,
de tes liens ,
au lieu et moment propice ,
tel que celà vient ,
sans penser à rien .
Si le temps est brumeux ,
aime la brume ,
et ses contours flous ,
son amertume
et sa légèreté d'être.




N'arrête pas le cours de ta vie .
Cours avec elle ,
suis-là ,
sois ce que tu es à chaque instant .
Il n'y a rien à en dire ou penser ,
juste suivre ...
ou le fil de tes pensées  ,
ou le battement de ton coeur ...
sans y toucher ,
 juste l'effleurer...



 Pleure...



Cette colère ,
cette impatience ,
cette tristesse ,
transforme-les immédiatement
en amour ,
en humilité ,
en prière ,
en joie.



Accepte ces haines,
ces rejets.
Ils ne sont pas toi.
Revis.
L'enjeu est immense
Si grand
Si grand
Et tu n'es rien.



Garde le cap .
Relève - toi .
Agis .
Transforme .
Quitte chaque état .
Pratique d'instant en instant .



Cherche les traces d'orgueil
et reçois l'humiliation avec bénédiction :
honte transformée en humilité .
Fais tout dans la joie .



Goûte à chaque instant avec tous tes sens ,
n'échappe à aucun .
N'aie pas peur du bonheur .
Apprécie cela .
Vois .
Vois tes pensées s'emparer de tout .
Vis .
N'attends rien .
Vois .



Tu avances toujours vers le nouveau : fête-le !



Ton chemin quel est-il?
Te souviens -tu ?
Qui te le dira ?
Regarde bien.
Est-ce que tu n'oublies pas
où tu vas ?
Fais le premier pas .


Accompagne
tranquillement
tous les mouvements
éperdus
désordonnés
déraisonnés,
par la grâce du OUI,
permets,
laisse être.



Ne regrette rien,
agis sans dicussion : vas-y !
N'oublie rien en chemin,
ne néglige rien ,
prends soin de tout ...
même des petits riens .
Remercie de tout ce qui t'a été donné .
remercie à l'infini,
et donne à ton tour...



Survis à tous les dangers .
Il n'y a rien à changer
Si ce n'est le doute
La négation
Renier
Il n'y a rien à redouter
d'autre que le doute
      de Toi
      de La Vie
      de Lui

"En lui nous avons l'Être le mouvement et la Vie"




Si tu ne Le cherches pas ,
Lui te cherche et te trouve.
Sois au rendez-vous
Quoiqu'il arrive.                                          
Sois étrangère aux peurs,
ère étrangement
dans le sentier de Dieu.




Ne choisis  pas : vois.
Le seul fil est ce qui est juste .
Ne sois pas " juste un peu".
Sois




Sois légère .
N'éxagère pas .
C'est comme une prière
lancée dans la joie et l'humilité
à  la face des masques grimaçants
et sourds de la peur.




Mille situations,
mille personnes
sont devenues toi ,
et toi ,
qui es tu?
Il est temps que tu apprennes
à n'être rien
de tout cela,
à n'être que Toi à travers tout cela.
Défais-toi de tout
instant par instant.
Retrouve un coeur neuf,
un coeur innocent.



Encore et encore reviens sur ton métier .
Mets-y de l'excellence ,
et beaucoup de bienveillance.



Retrouve toute ta dignité .
Sobre



Reste dans l'axe, à chaque instant.





Pose tes bagages .
Voyage sans rien.
Qu'emporteras-tu sous la terre?
Ainsi , chaque instant vécu
resplendira dans le ciel .
Joie !

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci Anne.. Quel bonheur de pouvoir partager cela!

      Supprimer
  2. C'est magnifique Sylvie can ! Je suis juste un peu en retard !
    Beaucoup de justesse dans ces courtes phrases .

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup Christiane...quand je relis ces mots, que j'écrivais sur un carnet au tout début de mes séjours à Hauteville, je me rends compte que je n'ai rien à ajouter..

    RépondreSupprimer